J'ai 14 ans et je suis un garçon. Je vis seul avec ma mère depuis 5 ans, car mon père nous a quittés.J'ai lu quelques articles sur votre site à propos de mères qui surprenaient leur enfant en train de se masturber. Ma mère m'a vu quelques fois dans cette situation et m'a souri pour me faire comprendre que cela ne la dérangeait pas. Nous avons même eu une discussion détaillée sur la masturbation. Ma mère m'a demandé si je me masturbais souvent, si ça me plaisait. Je lui ai répondu que je le faisais 3 ou 4 fois par jour et elle n'a pas semblé choquée. Elle m'a avoué qu'elle aussi le faisait souvent depuis que papa était parti, puisqu'elle n'a pas de concubin. Et depuis que nous avons eu cette discussion franche, j'ai remarqué qu'elle n'avait plus aucun complexe à enlever sa petite culotte devant moi ou à se promener nue dans la maison alors que je la regarde. Mais l'autre jour, j'ai été assez choqué et à la fois excité. La porte de la salle de bain était entrouverte et quand je suis rentré, je l'ai vue en train de se masturber dans la baignoire. Là encore elle m'a fait un grand sourire et a continué de se caresser le clitoris. Je suis resté par curiosité. Elle a alors rentré 2 doigts dans son vagin, a poussé un soupir et s'est levée. Est-ce que ce soupir signifie qu'elle a joui ? Et est-ce que vous voyez dans cette relation mère-fils une totale franchise à propos du plaisir et de la nudité ou de l'exhibitionnisme ? Je tiens à préciser que ma mère et moi n'avons jamais eu le moindre approchement physique et qu'il en est hors de question. Merci beaucoup à l'équipe d'Élysa.

Les jeunes ont besoin de messages positifs concernant la masturbation, ainsi que de discussions éclairantes avec leurs parents concernant la sexualité, la masturbation et les relations amoureuses et sexuelles. Ils ont besoin d’être guidés dans leur réflexion, dans le développement de leurs valeurs ainsi que dans les choix qu’ils ont à faire au niveau de leurs propres expériences amoureuses et sexuelles. Ces discussions doivent donc se faire pour le bénéfice du jeune, pour l’aider dans son cheminement personnel. Ainsi, il peut donc être tout-à-fait adéquat qu’une mère confirme à son fils la qualité saine et plaisante de la masturbation en lui affirmant qu’elle-même se masturbe et y trouve du plaisir.

Toutefois, pour que son développement psycho-sexuel se fasse sans embûches, il est essentiel que le jeune fasse l’expérience de la, et de sa, sexualité uniquement en dehors de sa famille d’origine. Ainsi, discuter de sexualité avec ses parents peut être très aidant pour le jeune, mais il est très probable que d’être invité à devenir le témoin d’expériences sexuelles des parents nuira à son développement personnel vers une maturité sexuelle.

Par conséquent, tout lien mère-fils qui se sexualise, c’est-à-dire dans lequel passe un intérêt et un désir sexuel, peut rendre le fils confus quant à ses élans sexuels et lui nuire dans sa recherche d’une partenaire extérieure à sa famille. Il est donc préférable d’éviter d’ouvrir les portes à ce désir sexuel. Cependant, selon ce qu’Élysa comprend de ce vous dites, votre mère semble vouloir ouvrir cette porte, et cela, en vous apprivoisant très progressivement. Il est probable que sa soudaine nudité, suite à votre discussion sur la masturbation, ait comme objectif de vous intéresser sexuellement à elle. Quant à sa séance de masturbation, il est tout aussi probable qu’il ait eu comme objectif de vous exciter. Et d’ailleurs, vous dites avoir été excité lorsque vous avez compris de qui se passait. Il est donc possible que votre mère cherche à ouvrir de plus en plus grand les portes d’une intimité sexuelle abusive entre vous deux afin qu’éventuellement vous en arriviez à avoir un rapprochement sexuel ensemble, sans même que cela ne vous semble déplacé, du moins sur le coup.

Si vous sentez que cela puisse être le cas, il vous faudra fermer vous-même la porte en affirmant à votre mère votre refus d’aller plus loin au niveau de ce genre d’intimité sexuelle incestueuse. Si vous ne savez pas trop comment faire ou si elle ne tient pas compte de votre refus, trouvez une personne de confiance à qui vous pourrez en parler, à l’école par exemple.

Même si Élysa perçoit une tentative de séduction de la part de votre mère, il est essentiel de mentionner que la nudité entre parents et enfants n’a pas nécessairement un caractère sexuel. Dans bien des cas, surtout lorsqu’il y a toujours eu des moments de nudité à l’intérieur de la famille depuis que les enfants sont nés, la nudité est tout-à-fait adéquate et sans caractère sexuel. Dans d’autres cas, toutefois, la nudité devient un moyen de séduction ; à ce moment-là, il ne s’agit plus alors d’une expression de franchise par rapport au corps et il devient nécessaire d’éviter cette nudité intrafamiliale pour ne pas nuire au développement des jeunes.

Copyright © 1999. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source.

| Questions du mois | Recherche par mots clés | Lexique sexologique | Retour à la page d'accueil |